Découvrez les changements majeurs à venir !

Avec l’adoption de la loi « Avenir professionnel », le monde de la formation professionnelle va être profondément renouvelé dès 2019. Découvrez les principaux changements prévus pour cette année !

reforme formation professionnelle 2019

© Adobe stock – Vladimir Sazonov

Le Compte personnel de formation (CPF) remodelé

Les modalités du compte personnel de formation évoluent. Jusqu’ici crédité en heures, le CPF sera monétisé en euros à partir de 2019. Chaque salarié (à temps plein ou à temps partiel) pourra profiter d’une dotation de 500 euros par an et de 800 euros annuels pour les personnes non qualifiées.

Au passage des heures en euros, le solde d’heures disponible jusqu’en 2018 devient lui aussi monétisé, à hauteur de 15€ de l’heure.

Dans le même temps, la liste de formations éligibles au CPF sera remplacée par des formations certifiantes et qualifiantes.

Pour faciliter l’accès au CPF, une application mobile permettra à chaque actif de s’inscrire aux formations directement via son smartphone, à la rentrée 2019.

Le plan de développement des compétences

La réforme fait disparaître le plan de formation au profit du plan de développement de compétences.

Ce dispositif, permettant aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, est entièrement refondu :

  • Les actions de formation obligatoires et les autres formations sont désormais distinguées.
  • Les salariés peuvent à présent réaliser des formations en situation de travail ou à distance.

Le CPF de transition professionnelle

La loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » est également à l’origine de la création du CPF de transition professionnelle. Il remplace le Congé individuel de formation (CIF).

Dans le cadre de ce nouveau dispositif, les salariés pourront être à l’initiative d’une demande de formation pour changer de métier ou de profession, via la mobilisation de leur CPF.

Le dispositif Pro-A

En 2019, le dispositif de reconversion ou promotion par l’alternance entrera en vigueur.

Nommé Pro-A, il remplacera la période de professionnalisation en entreprise.

France compétences

La création de France Compétences sera effective en 2019. Cette nouvelle instance nationale sera chargée de réguler le système de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Unique et centrale, elle se substituera au Copanef (Comité paritaire interprofessionnel national pour l’emploi et la formation), au Cnefop (Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles), au FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels et à la CNCP (Commission nationale de certification professionnelle).

Les Opérateurs de compétences

D’ici au 1er avril 2019, les Opca doivent achever leur transformation et devenir des Opérateurs de compétences (Opco).

La vingtaine d’Opca existants devront être fusionnés en une dizaine d’Opco.

Le contrôle de la qualité des formations

Pour justifier de la qualité de leurs contenus pédagogiques, les prestataires de formation devront obtenir une certification.

Délivrée par un organisme certificateur, cette certification interviendra sur la base de critères définis par décret et évalués avec des indicateurs d’appréciation fixés par un référentiel national.

Votre 1er cours offert pour toute demande d'info

smiley
REUSSITE
Diplômé ou
100% remboursé
pour toutes nos
préparations aux examens *

flexibilite
FLEXIBILITE
• Avec ou sans BAC
• Inscription toute l’année
• Formations à votre rythme
où que vous soyez

reussite
FNEP
Fédération Nationale
de
l’Enseignement privé

reussite
ALTERNANCE
Préparez
votre examen
en formation rémunérée
grâce à l’alternance